Tsubasa Dimension Forum


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [TRC/CCS] Bibi's fic : THE RED SEAL + montages.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bibi-chan
Chercheur de plume
avatar

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: [TRC/CCS] Bibi's fic : THE RED SEAL + montages.   Dim 10 Aoû 2008 - 16:36

Fanfiction inspirée de TRC et de CCS.
Cross-over avec « The Child ».

Réservée à un public averti : angst, rape, deathfic, inceste, lemon, humour.

Trailer :

http://www.youtube.com/watch?v=cctx6ZtPHkQ


RESUME :

L'héritier de Clow Lead allait être désigné et Shaolan s'était préparé à ce fameux jour depuis sa naissance.
Mais la plume d'une mystérieuse Princesse a brisé ses espoirs en corrompant sa magie, infligeant à son sceau la couleur de sang propre à ceux qui pactisaient avec le Diable.
Rejeté par sa famille et exilé au Japon, il avait appris à surmonter son triste sort et sa peine, jusqu'à ce que son chemin croise à nouveau celui de cette femme nommée Sakura cause de son infortune, qu'il haïssait tout autant qu'il désirait violemment depuis toutes ces années...


Fan arts, by Neko AP :




LIEN :
THE RED SEAL


EXTRAITS:

*Chapitre 2, Convoitise, Opposites Feelings.*

“Alors qu’il la conduisait dans un endroit plus tranquille, il lança un coup d’œil par-dessus son épaule pour observer sa réaction. Elle lui souriait ! C’était la goutte d’eau qui acheva d’attiser sa rancœur. Comment pouvait-elle être aussi calme et affichée devant lui une expression si épanouie, après ce qu’elle lui avait fait endurer ?! […]Le jeune empressé s’approcha d’elle et saisit doucement son menton, puis il effleura ses lèvres et glissa délicatement entre elles sa langue désireuse de caresses. Elle poussa un léger gémissement d’étonnement, étouffé par ce baiser qui redoublait d’intensité. Shaolan se mêlait passionnément avec elle, appréciant la saveur de miel restée dans sa bouche d’un bonbon tout juste sucé par la demoiselle. Il lui faisait l’amour à travers ce long baiser enflammé et sensuel, cherchant continuellement à s’immiscer au plus profond d’elle-même. […]Mais le jeune homme brisa l’ambiance sensuelle qui s’était installée en lui susurrant à l’oreille :

« Es-tu revenue partager mon infortune afin de tempérer ma rancune ? »
[…]Elle pleurait, le regard empreint d’une infinie tristesse.
Des larmes entremêlées de sang s’écoulaient lentement le long de ses joues, procurant à son visage la poignante image d’une Sainte déchue. Il eut l’impression d’avoir devant lui la représentation d’une Vierge meurtrie et souillée par le vice et qui pourtant accordait son pardon et sa compréhension au Démon qui l’avait avilie. La jeune femme s’effondra à terre, épuisée de son calvaire enfin terminé.
Le Petit Ange était descendu de son nuage protecteur pour s’en aller découvrir la réalité terrestre, mais c’est en Enfer et face à Lucifer que ses ailes l’avaient mené.”


*Chapitre 3, Méphistophélès et Shaolan, Devil’s heart.*

“Shaolan contempla la jeune fille endormie allongée sur le lit et effleura doucement sa joue en appréciant le doux velouté de sa peau. Il l’avait ramenée jusque chez lui ne pouvant se faire à l’idée de se séparer d’elle. […] Il s’était soigneusement attaché à panser les plaies qui s’étaient formées dans son dos, comme s’il avait voulu prouver qu’un Démon était capable de pitié en soignant les petites ailes ensanglantées de cet Ange blessé. Mais n’y voyez pas là une conduite rachetée, car le dévoyé avait déjà de la suite dans les idées. […] Quoiqu’il en soit, il était bien décidé à en faire sa nouvelle proie et se vengerait de cette famille qui lui avait tourné le dos et l’avait oublié, en souillant une de leurs filles pour faire ainsi parler de lui.
[…]Shaolan s’étonna de ne pas avoir eu à être plus convaincant pour qu’elle accepte de se laisser toucher. Il n’avait jamais été aussi rapide et efficace pour se retrouver en position horizontale avec une fille. […]Le garçon posa de nouveau ses lèvres sur celle de sa nouvelle conquête et retira précautionneusement la lingerie qui dissimulait l’endroit qu’il avait tant convoité. Il entreprit d’effleurer avec sensibilité les portes de ce paradis avant de laisser deux doigts impatients en franchir le seuil et s’immiscer délicatement au plus profond de cette impénétrable contrée. Sakura se cambra légèrement et émit un timide gémissement de plaisir mêlé à la douleur, étouffé par les lèvres du jeune premier qui avait osé explorer cette partie si secrète et intime d’elle-même.”


*Chapitre 5, Sweet Shaolan, La Friandise.*

“Shaolan et Sakura étaient assis à côté de la porte du bureau du proviseur, attendant que ce dernier termine son orageuse conversation téléphonique et leur fasse signe d’entrer. […]

« D’ailleurs, je suis étonné Monsieur Li que vous ayez choisi un local de rangement cette fois-ci, quand on connaît votre goût prononcé pour les toilettes du lycée ! Vous pensiez que je n’étais pas au courant de cette rumeur ?

– Loin de moi cette idée.

– Vous rendez-vous compte que chaque semaine l’an passé, des élèves ont prétendu entendre vos gémissements pendant qu’une de vos piètres conquêtes vous faisait une…gâterie ?!! Mais quel exemple pensez-vous donner à la jeunesse d’aujourd’hui ?!! Ce n’est pas une maison close ici !!
cria le proviseur, colérique. Si vous étiez suffisamment malin pour ne pas vous êtes fait prendre par le personnel jusqu’à maintenant en changeant régulièrement de Water-Closet, la discrétion ne semble pas être une de vos qualités et je vous ordonne de ne plus jamais recommencer ces ébats buccaux dégradants dans mon établissement!!

– Est-ce ma faute si le fruit de mon corps a la réputation d’avoir un petit goût de miel dont sont friandes les demoiselles ?
répondit Shaolan d’un ton faussement indigné.

– JE CONNAIS LA RENOMMEE DE VOS PARTIES QUI N’A FAIT QU’ACCROITRE VOTRE POPULARITE ! MERCI !!! »
Sakura manqua de s’étouffer avec sa sucrerie en entendant ces dernières paroles prononcées et dut se taper la poitrine avant d’arriver à l’avaler. Les deux hommes regardèrent la jeune fille qui avait interrompu leur conversation par sa soudaine suffocation et c’est à cet instant que leurs yeux se posèrent sur le petit paquet qu’elle tenait entre les mains. Dans un joli graphisme, on pouvait aisément lire l’écrit suivant sur l’emballage :

« Bonbons au Miel Naturel ».

« Je vois… » dit le directeur, sans rien ajouter d’autre.”


*Chapitre 14, Reality, L’Innocence Volée.*

“Sa fille, la chair de sa chair, celle qu’elle avait conçue avec l’homme qu’elle aimait le plus au monde…avait été violée. Et ce monstre avait osé lui faire l’amour, s’immiscer en elle, jouir en elle, après avoir osé faire de même avec leur petite ?
Elle vomit car elle se sentit sale elle aussi. Souillée de l’intérieur comme l’avait été son innocente petite fille, que son mari avait projetée dans une sexualité d’adulte alors qu’elle ne connaissait absolument rien de tout cela. Son misérable époux qui avait touché sa fillette comme si elle avait déjà été une femme.

Sans cligner une seule fois des paupières, tel un automate, la bouche ouverte et les yeux embués de larmes, la jeune mère épouvantée se pencha pour ramasser le sabre de sa main tremblante et aller à la rencontre de cet homme qui avait ruiné la candeur de son enfant, l’esprit fixé sur une seule pensée : le tuer.[…]

« Sakura possède les pouvoirs relatifs au Yang, au Soleil et au feu, reprit Yûko d’une voix calme, tout en continuant de regarder son frère. Telle sera ta mort… »

Prisonnière du tube magique, la lave ne cessait d’affluer et de monter, faisant petit à petit fondre l’enveloppe charnelle du captif. Il voulut hurler mais ne put soulager sa douleur par les cris à cause du sort administré par sa sœur. Le visage cramoisi, la respiration saccadée, il ne pouvait qu’exprimer des larmes causées par une inimaginable souffrance, sous les yeux inébranlables de la Sorcière. La douleur l’aurait déjà fait s’évanouir si cette dernière ne le maintenait pas volontairement éveillé par sa magie. Il frappa violemment les parois de sa prison, ne cessa de s’agiter, pleura, supplia du regard sa sœur de le délivrer et finit par projeter son corps d’avant en arrière brutalement contre les cloisons du tube, pris de folie sous l’horreur de son calvaire. Un calvaire digne de l’Enfer.”


*Chapitre 15, L’Amante Possessive.*

« Tu n’es pas avec Sakura ? demanda-t-il.

– Tu étais où ?! grogna son cousin.

– Sous la douche pourquoi ?

– J’ai transporté ta dulcinée dans ta piaule. Elle est complètement bourrée et aurait fini la soirée à servir de matelas vivant pour une dizaine de mecs si je n’étais pas intervenu ! »


Aïe ! Heureusement qu’Eriol était là pour veiller sur sa proie en son absence car s’il y avait une chose que l’orgueilleux Démon ne supportait pas, c’était bien qu’on lui vole sa conquête attitrée de la soirée quand il avait le dos tourné. Petit Ange était sa propriété exclusive pour le moment et tel un égoïste enfant, il n’aimait absolument pas partager les jouets qu’il destinait pour son seul amusement. Il acceptait qu’un autre vienne faire mumuse avec lui quand la jolie damoiselle était consentante et lui-même de bonne humeur, mais concernant Sakura, l’idée ne lui avait même pas effleuré l’esprit ! Non, non et non ! C’était sa victime à lui et à personne d’autre ! Pour qui se prenaient-ils ces autres idiots ? Ah ! Il les aurait sûrement tous découpés en morceaux si cela était arrivé !
Le plus ennuyeux dans l’histoire était l’état d’ébriété de la petite demoiselle, car il n’y avait rien de passionnant à faire l’amour avec une belle au bois dormant ivre morte. Peut-être arriverait-il quand même à obtenir une légère compensation de ses douces lèvres et de sa langue ou bien encore de ses fines mains, le temps qu’elle finisse ensuite de cuver son vin en sommeillant un peu.

[…]

Shaolan acquiesça et tenta tant bien que mal de retourner la jeune fille sur le ventre, qui de son côté essayait désespérément de glisser une main dans son boxer à la recherche de la source du délicieux nectar. Une fois l’opération de “renversement” réussie au prix de nombreux efforts -parer les assauts d’un Petit Ange surexcité ne fut pas chose aisée-, il releva son chemisier de soie blanche et constata avec plaisir qu’elle possédait exactement le même “tatouage” au niveau des reins. Le Démon en sourit de plus bel et laissa son Petit Ange faire volte-face pour revenir à la charge, en frétillant de bonheur blotti tout contre le corps de la petite demoiselle. Mais une remarque de son cousin assombrit immédiatement sa gaieté :

« Et bien ! Si un jour on m’avait annoncé que le grand Shaolan Li serait un jour porteur de la Marque de Prisca et contraint à la fidélité, je ne l’aurais jamais cru !

– Tu as dit quoi, là ?
demanda l’intéressé, estomaqué par ses paroles.

– Ah, oui ! C’est un léger détail dont je ne t’ai pas encore parlé ! Je t’ai dit que ce sort servait il y a longtemps à protéger les jeunes femmes contre les hommes malintentionnés…Mais aujourd’hui, celles qui arrivent à le déclencher le font essentiellement pour s’assurer que leur “cher et tendre” n’aille pas voir ailleurs et leur reste fidèle ! répondit-il en s’esclaffant.

– QUOI ?! brailla Shaolan.

– Pour quelle raison crois-tu que l’autre nom qu’on lui donne maintenant est celui de la Marque de l’Amante Possessive ? » précisa-t-il avant de continuer à rire.

Le Démon n’en revenait pas. Il venait de se faire rouler dans la farine par Petit Ange et de façon complètement déloyale, estimait-il. Il plaqua Sakura sur le lit pour calmer ses ardeurs et exigea un complément d’information :

« Il doit sûrement y avoir un moyen de contrer ce sortilège ?!

– Oui…Si un jour elle ne t’aime plus, ou si l’un de vous deux venait à décéder le charme serait annihilé !

– Tu te fous de ma gueule, là ?!
fulmina Shaolan.

– Non ! Je te jure que c’est la vérité ! » ”

_________________
Clique sur la ban pour découvrir la fiction ! Réservée à un PUBLIC AVERTI (+ de 18 ans).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[TRC/CCS] Bibi's fic : THE RED SEAL + montages.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panerai 5218-218A ... The Black Seal Slytech !
» La couture de bibi...
» [Ro-X-bibi] Akari
» [Expo] Gaston Leroux, de Rouletabille à Chéri-Bibi
» Bibi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsubasa Dimension Forum :: Le coin des artistes! :: Fanfics-
Sauter vers: